Principe de la goutte d’eau

Imaginez une seule goutte d’eau venant du ciel pour tomber dans un étang calme. Arrêtez le temps juste un instant avant qu’elle ne fasse un avec l’étang, laissez-la flotter au-dessus, observez-la, lisez-la. Cette goutte contient une information précieuse ; elle constitue une idée, l’émergence de la créativité. Elle détient un grand pouvoir inoffensif et gratuit, celui d’inspirer, et même d’influencer…

Maintenant, laissez-la poursuivre sa chute. PLOUK !

Aussitôt devenue un point central, elle émet des ondulations qui, à intervalles réguliers, vont croître jusqu’à leur dissolution complète. La première vague devient la deuxième, cette dernière, la troisième et ainsi de suite… C’est ainsi que j’interviens en ajoutant des lignes sur mes tableaux… En suivant un rythme spontané ! Plus l’ondulation s’éloigne, plus elle s’estompe, et en s’estompant, elle occupe une superficie plus vaste, mais avec moins de relief… Ainsi en est-il de la diffusion d’une idée dans le temps.

Imaginez maintenant plusieurs gouttes tomber une après l’autre, une à côté de l’autre, et cela, sans qu’un moment ne soit identique au précédent. Imaginez la quantité d’information et d’idées dont la diffusion s’entremêle par l’émission de cercles concentriques…

Imaginez l’influence inspiratrice que toute chose exerce sur chacun d’entre nous.

La goutte fusionnée conserve en elle-même la trace de son histoire qui, devenue mémoire, fait maintenant partie de la conscience collective.

By | 2017-04-12T17:17:16+00:00 29 mars, 2017|Dans l'œil d'un artiste-peintre synesthète|